Les annales du Disque-Monde, Tome 29 : Le régiment monstrueux

Les annales du Disque-Monde, Tome 29 : Le régiment monstrueux

La lecture d’un roman du disque monde est toujours un moment drôle et agréable.
Au fur et à mesure que j’avance dans la série, je trouve que le thème qui sous-tend le récit est de plus en plus grave.
Et c’est une bonne chose.

Pour cet opus, on suit Margot, serveuse dans l’auberge familiale, qui va s’engager dans l’invicible (sic) armée de Borogravie.
Elle s’enrôle, car elle veut retrouver son frère.
Elle l’a toujours protégé et elle a besoin de lui, car voyez-vous en Borogravie personne n’autoriserait une femme à tenir un établissement.
Toute la société, l’armée et la religion borograviennes traitent les femmes comme moins que rien.

On va suivre Margot dans une épopée bien différente (et incomparablement moins niaise) de celle de Mulan. Elle est incorporée dans le régiment monstrueux (enfin plutôt l’escouade), car s’engage avec elle un “Igor”, un vampire, un troll et quelques autres personnages hauts en couleur. L’aventure est palpitante.
Les dialogues savoureux et bien envoyés.
Cela m’a fait penser par moment aux aventures militaires du “Brave Soldat Chveïk”.
Soyons clair on entrevoie assez facilement ce qu’il va se passer, mais cela ne gâche rien au plaisir.
Il y a des moments de pure jubilation et des moments plus prenants (ceux où le disque-monde se rapproche du nôtre).

Encore un bon tome du disque monde. Vivement le suivant



Cet article est paru en premier sur Post Tenebras Lire