Hérésie minérale

Hérésie minérale

Un voyage dans l’espace ? Une nouvelle forme de vie ?
Un père confronté au Grand Inquisiteur de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi ?
Cette nouvelle est pour moi !

J’ai souvent de la peine avec les nouvelles. Je les trouve trop courtes avec trop de personnages pour trop peu de pages.
Stéphane Desienne maitrise l’exercice. Pas de multiplication des personnages. Pas de dispersion temporelle du récit.

J’ai passé un bon moment évidemment trop bref.
La question centrale de la nouvelle est qu’est-ce que la vie ? Qu’est-ce que la vie intelligente ? Le récit n’est pas sans rappeler la Controverse de Valladolid
Le format empêche un long développement.
Le fond est très contemporain. À une époque où l’on découvre des planètes de façon journalière, on ne sait même pas quelle forme peut prendre la vie.
La nouvelle jette un regard cru sur notre anthropomorphisme et nos travers bien humains.

On entre aperçoit un univers qui n’est pas sans rappeler “Les Dividendes de l’Apocalypse

PS Stéphane c’est quand tu veux pour une “suite” aux Dividendes…

La trouver ?

C’était édité chez un éditeur maintenant disparu Walrus.
Mais Stéphane Desienne est sur Tipee est une des contreparties est “accéder à toute ma production, payante et gratuite, au format EPUB”



Cet article "Hérésie minérale" est paru en premier sur Post Tenebras Lire