Mascarade - Ray Celestin - 4/5

Je commence par une anecdote : ce livre est tellement prenant qu’un matin je me suis réveillé, car je rêvais que je continuais mon moment de lecture de la veille !

Ce roman suit Carnaval. Vous pouvez lire « Mascarade » sans avoir lu le tome précédent. Mais…
Vous passerez à côté d’un excellent polar, du passé de trois des principaux personnages. Alors, n’hésitez pas !

Ray Celestin écrit des polars historiques. Historiques ?
Il pioche des évènements réels : l’émergence d’une nouvelle musique, des combats de boxe, des funérailles, des criminels, existants, des hommes politiques, des villes, des personnages célèbres, des crimes…
Il tisse une intrigue, il crée des personnages pour écrire un polar prenant qui s’appuie sur une ville, une époque et des thèmes forts.
Alors c’est vrai, il prend des libertés avec les dates. Il choisit les évènements les plus spectaculaires. Il met en scène des rencontres qui ne sont pas connues ou documentées, mais qui sont probables et crédibles.
Il prend des libertés, mais il dit lesquelles en fin de livre.

Que raconte « Mascarade » ?

Une ville : Chicago
Une époque : La prohibition
Une intrigue : La fille unique d’une des familles les plus riches de Chicago a disparu et quelqu’un aimerait que cette disparition ne soit pas résolue.
Des enquêteurs : L’histoire commence assez classiquement la mère de la disparue vient demander à deux privés d’enquêter : la police ne trouve rien et surtout pas sa fille. L’enquête commence et plusieurs autres crimes attirent la curiosité d’autres personnes. Certains vont payer cher cette curiosité.
Mais petit à petit les éléments s’emboitent et se rejoignent

Il y a 4-5 personnages principaux intéressants, fouillés, ayant un passé, des motivations crédibles.
L’ambiance générale est très bien rendue. Les thèmes aussi : crimes, prohibition, ségrégation entre blancs et personnes de couleur, corruption.

Mon conseil ?

Je venais justement de regarder sur Arte La Prohibition (1920-1933) Une expérience américaine. Je vous conseille absolument de regarder le documentaire avant de lire le livre.

Le prochain roman se passe à New York. Il s’agit de « Mafioso ». J’ai hâte de le lire, mais ma Pile à Lire est vaste !

Où le trouverez en eBook ?



Cet article "Mascarade" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Suggestions Polar
Un kimono pour linceul - Un ancien fils de terroriste basque au soir de sa vie retourne au Japon pour renouer avec une période marquante de sa vie. Les Yakuzas qu’il avait fréquenté alors vont ressurgir et l’entrainer à rouvrir certaines plaies.Un bon polar qui fait le lien entre un ancien terroriste basque et le...
Un kimono pour linceul
Auteur : Jean-Michel Leboulanger
Etiquettes : Japon Polar
Note : ★★★★☆
13/11/2018

Un ancien fils de terroriste basque au soir de sa vie retourne au Japon pour renouer avec une période marquante de sa vie. Les Yakuzas qu’il avait fréquenté alors vont ressurgir et l’entrainer à rouvrir certaines plaies. Un bon polar qui fait le lien entre un ancien terroriste basque et...

Lire la suite
Les doigts rouges - J’ai lu quelques polars du même auteur “La fleur de l’illusion”, “L’équation de plein été”, “La lumière de la nuit”,“Un café maison”, “Le Dévouement du suspect X”, “La maison où je suis mort autrefois”, “La prophétie de l’abeille”Tous ces polars ont tous un point commun : à moment donné ceux...
Les doigts rouges
Auteur : Keigo Higashino
Etiquettes : Japon Polar
Note : ★★★★☆
28/04/2018

J’ai lu quelques polars du même auteur “La fleur de l’illusion”, “L’équation de plein été”, “La lumière de la nuit”, “Un café maison”, “Le Dévouement du suspect X”, “La maison où je suis mort autrefois”, “La prophétie de l’abeille” Tous ces polars ont tous un point commun : à moment...

Lire la suite
La Voix - Après « La cité des jarres », « La femme en vert », je lis à nouveau un polar d’Arnaldur Indriðason.Encore une fois, c’est un excellent roman. Le choix des personnages liés à l’enquête est toujours aussi pertinent.Chaque victime raconte une histoire : ici, celle d’un homme oublié de tous...
La Voix
Auteur : Arnaldur Indriðason
Etiquettes : Polar Islande
Note : ★★★★☆
29/04/2016

Après « La cité des jarres », « La femme en vert », je lis à nouveau un polar d’Arnaldur Indriðason. Encore une fois, c’est un excellent roman. Le choix des personnages liés à l’enquête est toujours aussi pertinent. Chaque victime raconte une histoire : ici, celle d’un homme oublié...

Lire la suite

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me
Informations
Du même auteur