Les Voyageurs, tome 3 : Archives de l'exode

Les humains, bien avant le contact avec l’Union Galactique, se sont séparés en deux groupes
Certains sont restés sur les planètes (Mars), d’autres ont fui la Terre dévastée : ce sont les Exodiens Nous suivons une tranche de vie de la flotte des Exodiens

Oui vous avez bien lu : tranche de vie de la flotte des Exodiens.
Je préfère vous prévenir, car, pour ma part j’ai attendu pendant un long moment que l’action démarre, que l’histoire décolle et bien non. Conter une histoire, une aventure, une enquête … n’est pas le but du roman.

Le but du roman semble être de vous faire partager la vie au sein de la flotte des Exodiens.
Ceux qui partent (la rencontre avec l’Union Galactique a vraiment changé la donne côté perspectives planétaires)
Ceux qui viennent (la vie dans les colonies est parfois dure)
Ceux qui restent et maintiennent la culture de la flotte.
Culture qui valorise l’échange et la communauté. Culture qui embrasse le recyclage (y compris le “recyclage des morts”), la sobriété et la parcimonie.

L’ambiance est très différente d’“Aurora” de Kim Stanley Robinson.
Pas de lutte sans merci pour la préservation des ressources et des équilibres.

L’atmosphère générale du roman est au respect.
Mais soyons francs. L’histoire personnelle de personnages attachants ne suffit pas, pour moi à faire un roman intéressant.
Surtout que le taux de salauds, d’égoïstes est bien trop bas pour rendre la société Exodienne crédible.

Mon conseil ?

Dans la “série” Les Voyageurs, lisez uniquement L’espace d’un an

L’acheter ?



Cet article "Les Voyageurs, tome 3 : Archives de l'exode" est paru en premier sur Post Tenebras Lire

Des commentaires, questions ?

Contactez moi par e-mail : contact [at] posttenebraslire.anonaddy.com
Ou commentez ci-dessous