Luna : Lune montante

Luna : Lune montante

La saga lunaire continue !
Six mois après avoir quitté les grandes familles et clans sélénites dans le précédent tome “La Lune du loup”, je retrouve Corta, les Suns, les Mackenzie pour une partie serrée.
L’enjeu ? La Lune, ses ressources indispensables pour la Terre.
Lucas, le “chef” des Corta, revient de la Terre.
Il a survécu à la quasi-élimination de sa famille, il a survécu à la Terre.
Il va tenter de récupérer ce qui a été perdu y compris son fils.

6 mois après le précédent tome

J’ai attendu la publication du Tome en français (ayant lu les deux précédents en Français).
Et bien…ce c’est pas facile de se raccrocher aux trames et personnages multiples.
Oui il y plusieurs clans principaux et de nombreux membres des dites familles.
J’ai dû lire plusieurs chapitres avant de me sentir de nouveau chez moi.
Et comme la narration saute d’une personne à une autre, il faut rester vigilant !
Parfois j’aurais aimé un symbole, un entête pour m’y retrouver.

Reste que le récit est prenant.
Le décor lunaire est sublime.
Les habitats, les villes, les transports sont fascinants.
L’intrigue est solide même si à un moment ou à un autre, il y toujours quelqu’un qui sort un soutien, une technique, une ressource de son chapeau.

Certains comparent Luna à Game of Thrones. C’est une bonne comparaison. Les trahisons et la fin brutale de certains personnages sont en effet similaires.

Ce tome 3 est-il la fin d’une trilogie ?

Et bien non !
Je ne sais ce que l’auteur a prévu, mais il reste des thèmes importants en suspens comme l’indépendance de la Lune, l’effondrement possible de la Terre, un conflit Terre-Lune ? Une novella est déjà prévue : The Menace from Farside D’après le résumé, cela ne semble pas être une suite.

Et ensuite

L’auteur m’a séduit. Je redescends sur Terre à Istanbul avec son roman “La maison des Derviches”.

Autres avis



Cet article est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Informations