L'usine - Hiroko Oyamada - 3/5

Un roman qui me laisse mitigé. Le quatrième de couverture (J’ai enfreint ma règle « Ne jamais lire quatrième de couverture ») m’annonçait « une ambiance kafkaïenne ».
J’attendais Kafka… mais rendre l’absurdité du monde et du monde du travail est un exercice assez difficile.
Et le roman reste très longtemps sur un registre très réaliste, descriptif et concret.

C’est l’histoire de trois nouveaux employés à l’« Usine ».
On ne saura jamais ce qui se fabrique dans ce monde presque autosuffisant.
On découvrira par contre l’absolue vacuité de trois emplois qui semblent complètement vains et abrutissants.
Mais l’usine semble un monde à part, un monde avec d’étranges animaux comme en marge de la réalité humaine.

Il parle d’abord longuement du travail morne, répétitif des trois employés.
Il y avait un piège : raconter l’ennuyeux quotidien sans être soi-même ennuyeux. Vaste question.
Hélas, le roman n’évite pas complètement ce piège.
Le livre verse dans l’onirisme. Il sort de la réalité d’une très juste façon. Mais bien trop tardivement.

Le roman reste une peinture acerbe de la société qui impose un travail pour le travail. Un travail déshumanisant, aliénant.
La convention sociale vous impose de travailler, même à temps partiel, même pour rien, même pour en perdre son âme, son humanité.

Si la question du travail inutile vous intéresse alors je vous recommande chaudement, très chaudement « Bullshit Jobs » de David Graeber.
Si vous cherchez des romans japonais où la frontière entre la réalité et le rêve (ou le cauchemar) s’efface mieux, je vous conseille :

Le trouver en eBook



Cet article "L'usine" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Suggestions Japon
Onibi : Carnets du Japon invisible - Lire de beaux livres sur les Yokaï c’est bien.Je vous recommande par exemple “Yôkai ! Le monde étrange des monstres japonais”Mais aussi “Histoires de fantômes du Japon”Lire un excellent roman avec des Yokaï c’est bien aussi.Je vous recommande “Le chemin des dieux”Mais un joli carnet de voyage dans le Japon...
Onibi : Carnets du Japon invisible
Auteur :  Atelier Sento
Etiquettes : Japon
Note : ★★★★☆
29/09/2020

Lire de beaux livres sur les Yokaï c’est bien. Je vous recommande par exemple “Yôkai ! Le monde étrange des monstres japonais” Mais aussi “Histoires de fantômes du Japon” Lire un excellent roman avec des Yokaï c’est bien aussi. Je vous recommande “Le chemin des dieux” Mais un joli carnet...

Lire la suite
Miso Soup - C'est la première fois que je lis un roman de Ryû Murakami. J'ai lu commebeaucoup des romans d'Haruki Murakami autre auteur japonais contemporain. AutantHaruki est onirique et aérien autant Ryû est plongé dans le réel. Exemple: Chez Haruki, on rencontre une SDF qui parle aux chats. Ici un SDF pue,...
Miso Soup
Auteur : Ryû Murakami
Etiquettes : Japon
Note : ★★★★★
16/12/2015

C'est la première fois que je lis un roman de Ryû Murakami. J'ai lu comme beaucoup des romans d'Haruki Murakami autre auteur japonais contemporain. Autant Haruki est onirique et aérien autant Ryû est plongé dans le réel. Exemple : Chez Haruki, on rencontre une SDF qui parle aux chats. Ici...

Lire la suite
La submersion du Japon - Le premier grand cataclysme s’abattit sur la région d’Osaka à 5 heures 11, le 30 avril. A 8 heures 03, la chaîne de montagnes Togakure explosa. Les regards du monde entier étaient fixés sur “ la mort du dragon “. Des dizaines d’avions appartenant à des télévisions de toutes les...
La submersion du Japon
Auteur : Sakyo Komatsu
Etiquettes : Japon
Note : ★★★★☆
18/07/2014

Le premier grand cataclysme s’abattit sur la région d’Osaka à 5 heures 11, le 30 avril. A 8 heures 03, la chaîne de montagnes Togakure explosa. Les regards du monde entier étaient fixés sur “ la mort du dragon “. Des dizaines d’avions appartenant à des télévisions de toutes les...

Lire la suite

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me

Des commentaires ?


Informations