Une affaire de famille

Une famille très modeste recueille une enfant battue. Mais est-ce vraiment une famille « normale » ?

Parfois, des lectures qui se suivent semblent si éloignées de prime abord ont quelque chose de fort en commun. Je viens de terminer il y a peu FUTU.RE. On ne saurait imaginer de cadre aussi différent. Mais les deux tournent autour du fait d’être parent, d’être une famille.

Évidemment, le traitement est totalement différent ! Tellement différent.
Ici c’est une tranche de vie d’une famille, une famille faite de morceaux raccrochés les uns aux autres par la vie et une tendresse sous-jacente.
Beaucoup de blessures cachées, de défauts, de ressources enfouies, de grandes solitudes.

J’écris cette chronique en regardant le film.
Au premier abord, je n’imaginais pas les personnes, la maison comme ça.
Mais au bout de quelques minutes, tout est devenu évident de justesse.
C’est Hirokazu Kore-eda qui a à la fois réalisé le film et écrit le roman.
Il sait filmer assurément. Et je peux vous dire qu’il sait écrire aussi.
Il sait (j’ai vu ses autres films) raconter des histoires de familles.
Je ne sais dire entre le film et le roman lequel est le meilleur des deux !
Alors mon conseil : choisissez le support qui vous convient le mieux.
Le film est très juste, les acteurs excellent. Je le trouve plus émouvant.
Peut-être qu’il est plus facile, en tout cas pour ma part, de garder suffisamment de distance émotionnelle avec un écrit.



Cet article "Une affaire de famille" est paru en premier sur Post Tenebras Lire

Des commentaires, questions ?

Contactez moi par e-mail : contact [at] posttenebraslire.anonaddy.com
Ou commentez ci-dessous

Informations