The Subtle Art of Not Giving a F*ck - Mark Manson - 3/5

On attend, j’attends, toujours trop de choses de genre de livre.
Quel genre ?
Le genre de livre de développement personnel…
Mais justement ce livre se tue à répéter :

  • qu’il n’est pas CE genre de livre
  • qu’il n’est pas de ceux qui « conseillent de répéter que vous êtes le “meilleur” devant la glace tous les matins ».

Il dénonce avec justesse que toutes ses injonctions au bonheur…

Il incite vraiment à se poser les bonnes questions, les bonnes priorités.
A ne pas se fixer les buts matériels, exogènes.
Si on les atteint, on se sent vide sans but. S’ils nous échappent, on est tout malheureux. Il incite à se fixer ses propres valeurs plutôt que des buts. Valeurs ou qualités que l’on peut améliorer toute ça vie…

L’auteur le dit mieux que moi, mais « Not giving a f_uck » ce n’est pas « en avoir rien à foutre ».

Il dit clairement que se fixer de bonnes priorités n’est pas facile et que :

We suffer for the simple reason that suffering is biologically useful. It is nature’s preferred agent for inspiring change.

Si je devais en 3 citations cerner le message du livre, ce serait :

Happiness Comes from Solving Problems
Life is essentially an endless series of problems
Hope for a life full of good problems

Alors 3 étoiles sur 5 pour l’instant.
Et on verra si dans 2, 3, ou 5 ans, j’ai réussi à ne pas m’en foutre des valeurs importantes que j’aurais choisies et à ne pas m’encombrer du reste.



Cet article "The Subtle Art of Not Giving a F*ck" est paru en premier sur Post Tenebras Lire

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me
Informations