Rendez-vous dans le noir

C’est le roman de la rencontre de deux êtres.

  • Elle, Michiru, jeune femme non voyante
  • Lui, Akihiro, jeune homme qui vient se cacher chez elle à son insu suite à un meurtre

C’est la rencontre de deux solitudes

  • Elle qui à cause de la perte de la vue, s’isole du monde.
  • Lui qui n’a jamais eu la faculté de se lier aux autres, à ses collègues. Dans un Japon très codifié, cela ne pardonne pas. Il est mal considéré. Il est la cible de moqueries.

C’est un évènement qui va tout changer

  • Lui se cache chez elle. Il se fait d’une discrétion totale. Il se terre en silence dans les recoins de la maison.
  • Elle perçoit avec de plus en plus une présence. Une présence discrète. Une présence non intervenante, non hostile.

Alors malgré eux, malgré ce qui les retient, ils vont lentement, avec douceur se découvrir l’un l’autre tout doucement.

Sur Babelio, le roman est étiqueté « romans policiers et polars ».
Ceci pourrait être trompeur.
Oui, le fond du roman est un meurtre, il y a un fugitif. Mais pas de course poursuite.
Le fugitif au contraire essaye de rester parfaitement immobile.
Un bon contrepied aux polars effrénés !

C’est une rencontre, ou plutôt un apprivoisement mutuel de deux solitaires.
Ils se découvrent lentement, en silence et même pour elle sans voir.
S’apprivoiser par la simple présence.

Le style se prête très bien à la forme du récit.
Le rythme, vous l’aurez compris, n’est pas hystérique.
Cependant, la tension du meurtre, du rôle d’Akihiro maintien un suspens bienvenu.

Ce livre est un parfait exemple de littérature japonaise tout en retenue des sentiments.

Où le trouver ?

Chez mon dealer favori : 7Switch !



Cet article "Rendez-vous dans le noir" est paru en premier sur Post Tenebras Lire

Des commentaires, questions ?

Contactez moi par e-mail : contact [at] posttenebraslire.anonaddy.com
Ou commentez ci-dessous

Informations