Munera - Éric Calatraba - 4/5

J’avais lu il y a deux ans Haïku du même auteur.
Je suis donc la personne idéale pour répondre à la question :
« Faut-il avoir lu Haïku avant de lire Munera ? »

  • Non — ce n’est pas nécessaire. L’intrigue de l’un ne se fond pas dans le suivant ce sont deux histoires distinctes.
  • Oui — vous manquez un excellent polar ! Ce serait dommage. Et vous connaitrez l’histoire, la personnalité des personnages les plus importants de cette histoire-ci.

Ne trouvez-vous pas qu’il y a un manque de séries, de films policiers français ayant de l’ambition, des personnages solides, une action dans le monde entier… ?
Vous pouvez vous rabattre sur Jason Bourne ou autre. Mais j’ai mieux : Munera

Vous serez un peu perdu au début : les personnages sont multiples, les lieux aussi.
Comme pour Haïku, la scène est mondiale dans des lieux judicieusement choisis par l’auteur.

Ce roman est une partie de chasse mondiale. Les rôles de proies et chasseurs s’inversent, se retournent.
Mais quelle partie de chasse ?
Celle du capitaine Raphaël Larcher et du commandant Ugo Lucchi qui vont croiser le chemin d’organisateurs de jeux du cirque modernes. Organisateurs portés par une idéologie que je vous laisse découvrir.
Je peux vous dire que les thèmes sont multiples et s’insèrent parfaitement dans notre époque.

Je retrouve avec Munera la plume d’Éric qui n’a pas sa pareille pour mêler musique classique, opéra, littérature et combats (en plus d’une enquête prenante).
Le mélange vous semble improbable ? Il semble que « combats » soit l’intrus de la liste n’est-ce pas ?
Et bien non. Les combats sont plutôt des ballets parfois mortels, très souvent dangereux et toujours bien écrits.
Les situations sont à la fois incroyables et crédibles tout comme les réactions des protagonistes

En conclusion

C’est donc un sombre polar contemporain bien dosé en suspens, en actions, en décors, en personnages, en opéra et en citation latine.
Le tout lié par un style qui donne une cohérence que l’on ne pourrait pas trouver sans la plume d’Éric Calatraba.

Lisez « Haïku » ET « Munera »

Merci aux Éditions du Caïman et à Babelio pour le roman !

Autres avis

J’ai trouvé d’autres avis judicieux !

Masse critique

tous les livres sur Babelio.com


Cet article "Munera" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Suggestions Polar
Ikebukuro West Gate Park - Un bon polar qui se passe à TokyoLe roman est découpéen courtes histoires percutantes qui s'enchaînent bien.La toile de fondest une toute partie de TokyoLes acteurs sont les jeunes en bandes qui seconstruisent un monde à eux dans les galères, la camaraderie, la haine,l’indifférence des adultes...On découvre les interactions pas...
Ikebukuro West Gate Park
Auteur : Ira Ishida
Etiquettes : Japon Polar
Note : ★★★★☆
3/05/2012

Un bon polar qui se passe à TokyoLe roman est découpé en courtes histoires percutantes qui s'enchaînent bien.La toile de fond est une toute partie de TokyoLes acteurs sont les jeunes en bandes qui se construisent un monde à eux dans les galères, la camaraderie, la haine, l’indifférence des adultes...On...

Lire la suite
Antithèse - AvisLes enquêtes de Thomas Fiera sont des polars à la fois truculents, cathartiques et émouvants.On y croise pas mal d'ordures. Mais pas des ordures à la James Bond (irréalistes, hors de portée et au final pas crédibles). Ici les pourris sont crédibles et très contemporains.Attention il n'y a pas que...
Antithèse
Auteur : Jean-Baptiste Ferrero
Etiquettes : Polar
Note : ★★★★☆
17/08/2015

Avis Les enquêtes de Thomas Fiera sont des polars à la fois truculents, cathartiques et émouvants. On y croise pas mal d'ordures. Mais pas des ordures à la James Bond (irréalistes, hors de portée et au final pas crédibles). Ici les pourris sont crédibles et très contemporains. Attention il n'y...

Lire la suite
Les doigts rouges - J’ai lu quelques polars du même auteur “La fleur de l’illusion”, “L’équation de plein été”, “La lumière de la nuit”,“Un café maison”, “Le Dévouement du suspect X”, “La maison où je suis mort autrefois”, “La prophétie de l’abeille”Tous ces polars ont tous un point commun : à moment donné ceux...
Les doigts rouges
Auteur : Keigo Higashino
Etiquettes : Japon Polar
Note : ★★★★☆
28/04/2018

J’ai lu quelques polars du même auteur “La fleur de l’illusion”, “L’équation de plein été”, “La lumière de la nuit”, “Un café maison”, “Le Dévouement du suspect X”, “La maison où je suis mort autrefois”, “La prophétie de l’abeille” Tous ces polars ont tous un point commun : à moment...

Lire la suite

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me
Informations
Du même auteur