Un feu sur l'abîme

Un feu sur l'abîme

Après avoir lu “Dans la toile du temps” de Adrian Tchaikovsky, j’avais encore envie de Space Opera (surprenant non ?)

J’ai passé un très bon moment de dépaysement total

Petit résumé : les Hommes ont réveillé une entité en fouillant une obscure archive. Quelques-uns en réchappent. Elle va les traquer au milieu d’une galaxie habitée par une multitude de civilisations toutes plus étranges les unes que les autres.

On suit quelques humains clefs et extra-terrestres. Ils sont pour nous le lien entre les différentes narrations. Mais choses très agréables :

  • l’humanité est minoritaire au sein des civilisations galactiques
  • l’histoire du roman s’insère dans quelque chose de beaucoup plus grand
  • une poursuite dans l’espace constitue l’épine dorsale du roman
  • un monde baroque fait de “loups” qui forment en meute un être pensant et agissant. Ce monde est très réussi (on y ressent une proximité avec notre moyen-âge, mais ses habitants voient la vie d’une façon bien différente de nous) . Je fus délicieusement perdu dans un monde galactique si vaste fait de civilisations, de zones dans lesquelles on est englué (on ne peut plus voyager plus vite que la lumière), de puissances …
  • je fus perplexe au début : le roman contient régulièrement des messages sur le réseau partagé par tous. Au début, je ne comprenais rien à ces messages. Mais qui donc sont les émetteurs ? … Mais j’ai fini par saisir les motivations et points de vue des émetteurs. Ils contribuent à placer la poursuite au coeur d’un monde plus vaste.
  • je fus ébahi par les perspectives différentes
  • je me questionne encore sur certains concepts (comme l’ascendance … qui pourrait me l’expliquer ?)
  • les personnages sont suffisamment peu nombreux pour suivre le cheminement de chacun.

En bref un space opera livre mondes fascinant et passionnant Je vais lire “Au tréfonds du ciel” qui se passe 1000 ans avant et surtout avant le contact de l’humanité avec tous ces galactiques.

Informations