Semiosis - Sue Burke - 3/5

Je viens de terminer « Toxic » de Stéphane Desienne qui se termine sur une planète aux plantes au bord de la conscience et de l’autonomie vie à vie des « animaux ».
Ici, la chose est poussée beaucoup plus loin.

Un groupe d’humains se pose sur la planète Pax pour s’y établir.
Leur but fonder une colonie loin des erreurs de la Terre et de sa violence.
, Mais il y a eu beaucoup de pertes humaines et matérielles.
Le groupe est réduit. Le matériel limité. Il faut survivre.
Il faut trouver localement de quoi se nourrir, s’habiller, s’abriter et donc chasser et cultiver dans un monde complètement inconnu.
Sur cette planète, les plantes sont bien plus que comestibles/pas comestibles.
Qui utilise qui en fin de compte ?

Beaucoup de bonnes idées :

  • Les animaux qui ne sont plus « au sommet » de la chaine alimentaire.

  • Les colons à la merci de la nature.

  • Un récit multigénérationnel
    Chaque chapitre correspond à une génération qui fait face à ses propres problèmes, qui s’oppose aux idées de la génération précédente ou s’en émancipe.
    Les robots, réserves, outils amenés avec la mission ne durent qu’un temps.
    Les perspectives changent.
    Mais le rythme est un peu lent. On quitte souvent des personnages que l’on aurait aimé suivre plus longtemps pour passer brusquement à la génération suivante.

  • Une utopie qui se cherche.
    Les premiers colons se définissent par opposition à la violence de la Terre et ses conflits.
    Belle utopie, mais le meurtre, la violence ne disparaissent pas simplement en « oubliant » la Terre.
    La nature humaine se glisse partout.
    J’ai trouvé le parti pris du pacifisme trop artificiel.
    À certains moments j’avais envie de leur dire : une mission diplomatique vraiment ???
    Je ne divulgâcherais pas avec qui ils sont confrontent, mais… parfois je n’ai pas cru à la politique de la main tendue.
    Peut-on être vraiment pacifiste avec tout le monde ? L’autrice répond oui. Pour ma part j’ai plus qu’un doute.
    Peut-on vraiment échapper à la violence en déléguant à une seule personne le rôle de « gérer » le problème dans le plus grand secret ?

  • Un autre monde avec d’autres règles.
    L’autrice rend la frontière floue entre « créature intelligente » et « les autres ».
    Je ne parle pas simplement des plantes : certains animaux ont un vocabulaire, des comportements avancés, certains prédateurs cuisent leurs aliments… Évidemment, l’intérêt du récit tient aux fascinantes plantes. Je leur ai trouvé, quand même, beaucoup de capacités et des capacités qui se développent bien vite…

En conclusion

Un livre passionnant, mais pas sans défauts. Défauts qui font parfois sortir du récit.

D’autres avis

L’occasion de découvrir de bons blogs de lecture comme :

Où le trouver ?

Chez 7 Switch, en eBook sans DRM !



Cet article "Semiosis" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Suggestions Science-Fiction
Myala : seconde chance - Il est temps que le Cyberpunk sorte de ses représentations habituelles. Qu’on le réactualise. Qu’on l’implante dans d’autres territoires. J’ai lu il y a peu de temps [« Tè mawon » de Michael Roch]({% link _posts/2022-04-20-te-mawon-michael-roch.md %}) qui transpose avec succès le Cyberpunk aux Caraïbes.Ici Lilian Peschet place son récit...
Myala : seconde chance
Auteur : Lilian Peschet
Etiquettes : Science-Fiction Cyberpunk eBook Sans DRM
Note : ★★★★☆
8/05/2022

Il est temps que le Cyberpunk sorte de ses représentations habituelles. Qu’on le réactualise. Qu’on l’implante dans d’autres territoires. J’ai lu il y a peu de temps [« Tè mawon » de Michael Roch]({% link _posts/2022-04-20-te-mawon-michael-roch.md %}) qui transpose avec succès le Cyberpunk aux Caraïbes. Ici Lilian Peschet place son...

Lire la suite
Chiens de guerre - « Dans la toile du temps » fut un vrai coup de coeur. Je troque donc les araignées du précédent roman pour les chiens (et pas que).Premier constat :C’est palpitant ! Et il y en a pour tous les goûts avec un bon découpage en plusieurs phases.Une phase d’immersion et d’action....
Chiens de guerre
Auteur : Adrian Tchaikovsky
Etiquettes : Science-Fiction
Note : ★★★★☆
17/06/2020

« Dans la toile du temps » fut un vrai coup de coeur. Je troque donc les araignées du précédent roman pour les chiens (et pas que). Premier constat : C’est palpitant ! Et il y en a pour tous les goûts avec un bon découpage en plusieurs phases. Une phase...

Lire la suite
Au tréfonds du ciel - J’avais lu du même auteur l’excellent « Un feu sur l’abîme ».Je retrouve ici un incroyable space opera sur le thème du contact.Contact avec qui ?Le contact des humains avec des araignéesSi cela vous rappelle l’excellent « Dans la toile du temps » de Adrian Tchaikovsky c’est normal.Rassurez-vous, même si les contactant et les contactés...
Au tréfonds du ciel
Auteur : Vernor Vinge
Etiquettes : Science-Fiction
Note : ★★★★☆
28/12/2018

J’avais lu du même auteur l’excellent « Un feu sur l’abîme ». Je retrouve ici un incroyable space opera sur le thème du contact. Contact avec qui ? Le contact des humains avec des araignées Si cela vous rappelle l’excellent « Dans la toile du temps » de Adrian Tchaikovsky c’est normal. Rassurez-vous, même si...

Lire la suite

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me

Des commentaires ?


Informations