Un gars et son chien à la fin du monde - Charlie Fletcher - 5/5

L’humanité n’est plus. Il reste une poignée d’êtres humains.
La raison ? La stérilité subite de la presque totalité de l’humanité.
Et oui, on dirait quelques décennies après « Le fils de l’Homme ».
Les raisons ne sont pas connues. La disparition de la société a laissé place à des ruines, des histoires, des légendes sur l’Avant. Des mythes que l’on se raconte.
Nous lisons le journal de Griz qui vit avec sa famille sur une petite ile au large de l’Écosse.
Un jour un homme « Brand » aborde l’île.
Il repart en ayant subtilisé provisions et la chienne de Griz.
Griz va se lancer à sa poursuite dans un monde vide (ou presque).

Et oui encore un post-apocalyptique !
J’en ai lu déjà quelques-uns. Mais je le classerais parmi les meilleurs.
Pourquoi ? La qualité de la narration. Griz porte sur le monde un regard curieux, à la fois naïf et méfiant. Le récit est prenant.
À commencer par celui de « Brand » car lui aussi a une belle histoire de voyageur à raconter.
Et c’est là le vertige du roman, Griz qui sait bien raconter son histoire se laisse piéger par Brand le conteur. Et dans un grand vertige ce n’est pas la seule belle, trop belle histoire du livre.
Il y a dans ce roman, un collier d’histoires qui se suivent se répondent, s’appuient les unes sur les autres.
Le passé a beaucoup à raconter.
Les ruines aussi.
Même les morts ont des choses émouvantes à dire.

Je ferais un parallèle avec un proverbe marin : « En mer tout fait évènement ». Ici également.
Et comme j’aime les romans contemplatifs c’est parfait pour moi.
Les rencontres sont rares et marquantes.
C’est un véritable voyage initiatique pour Griz qui découvre ce qu’il reste du monde.

La poursuite du chien de Griz vous tiendra en haleine jusqu’au dénouement.
J’aimerais bien vous en parler mais ne divulgâchons pas car c’est un des plus frappants.

Le trouver en eBook



Cet article "Un gars et son chien à la fin du monde" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Suggestions Post-apocalyptique
Toxic Saison 1 - Résumé Éditeur La race humaine tente vaille que vaille de survivre au sein de poches de résistance dispersées. La Terre n'est plus qu'un vaste champ de ruines aux ressources de plus en plus rares. Pour en arriver à un tel cauchemar, notre monde aura dû affronter deux fléaux: un virus...
Toxic Saison 1
Auteur : Stéphane Desienne
Etiquettes : Zombies Post-apocalyptique Science-Fiction Série eBook Sans DRM
Note : ★★★★☆
11/06/2014

Résumé Éditeur La race humaine tente vaille que vaille de survivre au sein de poches de résistance dispersées. La Terre n'est plus qu'un vaste champ de ruines aux ressources de plus en plus rares. Pour en arriver à un tel cauchemar, notre monde aura dû affronter deux fléaux: un virus...

Lire la suite
I am a hero - Bande annonce PréambuleJe vous conseille mon fournisseur officiel de manga, bd et jeux de sociétés :Les Arts Frontieres34 Grand’Rue - 01210 Ferney-Voltaire près de GenèveAttention spoilerJe vais chroniquer au fur et à mesure les différents tomes. N’allez pas troploin dans la lecture de ce post. SynthèseLes paragraphes ci dessous ayant...
I am a hero
Auteur : Kengo Hanazawa
Etiquettes : Manga Zombies Post-apocalyptique Japon
Note : ★★★★☆
2/12/2014

Bande annonce Préambule Je vous conseille mon fournisseur officiel de manga, bd et jeux de sociétés : Les Arts Frontieres 34 Grand’Rue - 01210 Ferney-Voltaire près de Genève Attention spoiler Je vais chroniquer au fur et à mesure les différents tomes. N’allez pas trop loin dans la lecture de ce...

Lire la suite
Toxic - Saison 3 - Volume 2 - Et voilà l’épatant Toxic se termine !Il est que tout le monde abatte ses cartes : les morts-vivants : beuahhhPlus sérieusement Stéphane Desienne utilise vraiment les zombies. Dans les autres romans et séries, les zombies sont surtout là pour faire « courir les protagonistes » en mode « courage fuyons...
Toxic - Saison 3 - Volume 2
Auteur : Stéphane Desienne
Etiquettes : Post-apocalyptique Science-Fiction eBook Sans DRM
Note : ★★★★☆
6/01/2021

Et voilà l’épatant Toxic se termine ! Il est que tout le monde abatte ses cartes : les morts-vivants : beuahhh Plus sérieusement Stéphane Desienne utilise vraiment les zombies. Dans les autres romans et séries, les zombies sont surtout là pour faire « courir les protagonistes » en mode «...

Lire la suite

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me
Informations