La route - Cormac McCarthy - 5/5

Un roman très dur…

Je pourrais tirer un parallèle avec d’autres romans.
La horde du contrevent est un roman ascendant
La tombe des lucioles est un roman descendant presque vertical
Ici c’est un roman horizontal voir un peu descendant.
Un peu car l’humanité n’est plus au bord du gouffre. Elle y est déjà tombée. Il n’en reste plus rien ou presque.
Nous suivons la survie d’un père et de son fils dans un monde froid gris et sombre. Les Hommes sont presque des bêtes. D’ailleurs nous n’apprendront jamais leur prénoms (il sont appelés “l’homme” et le “petit”). Une seule fois un survivant dira un prénom mais c’est un faux : il n’ose dire le sien.

La survie est impossible :

il fait froid (presque constamment ils sont frigorifiés, se faire prendre par une averse sans abris et c’est la mort)
Aucun animal (seulement des squelettes, un chien), aucun végétal (ou alors brûlés, ou alors à brûler)
Tout est en ruine et pillé.
On ne peut trouver de nourriture qu’en pillant (et encore avec de la chance)
Le style pourrait être pénible pour certains. On est dans le descriptif parfois comme une liste de courses. C’est normal il n’y a plus de place pour les valeurs, la pensée. Même les rêves deviennent de plus en plus ténus et inracontables.
Les dialogues sont déstructurés (pas de - devant chaque phrase).
L’homme essaye de transmettre un peu de son humanité au petit mais c’est impossible. On ne retrouve plus aucune référence possible : famille, amis, rencontre sont justes des notions passées complètement hors de propos dans ce monde dévasté.
C’est un bon roman, sombre et déprimant.
Je n’ai pas vu le film. La bande annonce semble reprendre la trame du roman :

Autres avis



Cet article "La route" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Suggestions Post-apocalyptique
Un gars et son chien à la fin du monde - > L’humanité n’est plus. Il reste une poignée d’êtres humains. La raison ? La stérilité subite de la presque totalité de l’humanité. Et oui, on dirait quelques décennies après « Le fils de l’Homme ». Les raisons ne sont pas connues. La disparition de la société a laissé place à des ruines, des...
Un gars et son chien à la fin du monde
Auteur : Charlie Fletcher
Etiquettes : Post-apocalyptique eBook Sans DRM
Note : ★★★★★
3/12/2022

> L’humanité n’est plus. Il reste une poignée d’êtres humains. La raison ? La stérilité subite de la presque totalité de l’humanité. Et oui, on dirait quelques décennies après « Le fils de l’Homme ». Les raisons ne sont pas connues. La disparition de la société a laissé place à des ruines, des...

Lire la suite
Zoulag, Chroniques des jours d'après - > Une simple morsure suffisait à expédier n’importe quel individu au purgatoire de la faim éternelleEt oui c’est avec bonheur que je me suis replongé dans l’univers de Zoulag !Mais quel univers ?Petit résumé personnel :> L’humanité a fait face à l’apocalypse zombie. > Elle a survécu au prix de...
Zoulag, Chroniques des jours d'après
Auteur : Stéphane Desienne
Etiquettes : Post-apocalyptique eBook Sans DRM
Note : ★★★★☆
18/09/2020

> Une simple morsure suffisait à expédier n’importe quel individu au purgatoire de la faim éternelle Et oui c’est avec bonheur que je me suis replongé dans l’univers de Zoulag ! Mais quel univers ? Petit résumé personnel : > L’humanité a fait face à l’apocalypse zombie. > Elle a...

Lire la suite
Toxic Saison 1 - Résumé Éditeur La race humaine tente vaille que vaille de survivre au sein de poches de résistance dispersées. La Terre n'est plus qu'un vaste champ de ruines aux ressources de plus en plus rares. Pour en arriver à un tel cauchemar, notre monde aura dû affronter deux fléaux: un virus...
Toxic Saison 1
Auteur : Stéphane Desienne
Etiquettes : Zombies Post-apocalyptique Science-Fiction Série eBook Sans DRM
Note : ★★★★☆
11/06/2014

Résumé Éditeur La race humaine tente vaille que vaille de survivre au sein de poches de résistance dispersées. La Terre n'est plus qu'un vaste champ de ruines aux ressources de plus en plus rares. Pour en arriver à un tel cauchemar, notre monde aura dû affronter deux fléaux: un virus...

Lire la suite

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me
Informations