L'Empire : Une histoire politique du christianisme

L'Empire : Une histoire politique du christianisme

Un exercice difficile pas sans défauts. Il est édifiant et sa lecture est indispensable. J’avais connaissance de quelques papes prenant des libertés avec la morale religieuse. Mais en lisant dans le détail l’histoire de l’“Empire” chrétien et surtout catholique, j’avoue avoir été étonné et plus d’une fois ! Les magouilles, les coups bas, le népotisme, la luxure, l’amoncellement des richesses sont innombrables. Les manoeuvres politiques feraient passer les partis politiques pour de doux amateurs.

Alors c’est vrai de temps en temps une voix s’élève : “on est va trop loin”. Mais elle est vite oubliée.

Le livre est très bien documenté. Parfois trop. Les papes ont trop de maitresses, de neveux, de fils, de frères. Les successions sont assez difficiles à suivre. Et comme chaque point, chaque histoire est dessiné de façon humoristique ou décalée, cela alourdit le propos ou distrait la lecture. J’ai trouvé certains calembours graphiques inutiles.

J’ai beaucoup appris sur les papes d’Avignon et en général les relations tumultueuses entre le pouvoir terrestre et le pouvoir “spirituel”.

Malgré ces défauts, c’est une lecture indispensable surtout si vous êtes adepte de “L’église est basée sur l’héritage de Jésus”



Cet article "L'Empire : Une histoire politique du christianisme" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Informations