Manuwa Street - Sophie Bouillon - 5/5

J’ai découvert ce récit grâce à Arrêt sur Images avec l’émission « Nigeria : “On sait que les médias ne comprendront pas” ».
Je voulais découvrir un métier que je ne connais pas : celui de correspondante locale pour une agence de presse.
Je voulais découvrir un pays que je ne connais pas : le Nigeria.

J’ai bien découvert un peu ce métier et ce pays, mais j’ai été happé par le récit.

Il y avait un dosage difficile à trouver entre histoires personnelles, explication concrète du métier, parler de la vie d’expat au Nigeria, parler du Nigeria au quotidien et parler du Nigeria face à la crise de la COVID-19 et de ses crises propres. Et bien plus !

Le dosage est parfait. C’est très bien écrit.
On passe avec une fluidité déconcertante du récit d’une rencontre forte et personnelle, à une présentation du régime politique nigérian.
Il y a une oscillation permanente entre optimisme, sidération, abattement, résignation, passion.
Le tout est empreint d’une tendresse lucide pour un peuple qui fait face à tant de choses.

C’est fort. C’est prenant. C’est brillant. Les sujets sont multiples et c’est limpide.

Je sais que je ne mesure pas la distance qui me sépare de la vie à Lagos (agglomération de 22 millions d’habitants !), mais pendant 140 pages j’ai eu l’impression de connaitre ces gens, ce pays et ses aspirations.

En conclusion

Ma note 5/5 et Coup de Cœur. Mon premier de 2021 !

Où trouver le livre ?

Et bien directement chez l’éditeur !
Ils le vendent aussi en eBook (le format que j’ai acheté) et sans DRM. Lisez plutôt :

Nous vous les proposons sans DRM, c’est-à-dire que vous pouvez les lire sur autant de supports que vous le souhaitez si vous les achetez directement sur notre site.

PS :

Si vous désirez que je vous sponsorise un mois d’abonnement à « Arrêt sur Images », utilisez le mail si dessous. Je ne touche aucun avantage pour cela.



Cet article "Manuwa Street" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Suggestions Témoignage
Journal d'Hiroshima : 6 août-30 septembre 1945 - AvisJe suis allé à Hiroshima en 2013 (mon billet qui résume ma visite).Gen d'Hiroshima (mon avis sur le tome 5, sur le tome 4, sur le tome 3) est un manga qui a beaucoup participé au fait que je suis passé dans cette ville très jeune et dynamique.Avec ce journal,...
Journal d'Hiroshima : 6 août-30 septembre 1945
Auteur : Michihiko Hachiya
Etiquettes : Japon Témoignage
Note : ★★★★☆
21/10/2015

AvisJe suis allé à Hiroshima en 2013 (mon billet qui résume ma visite).Gen d'Hiroshima (mon avis sur le tome 5, sur le tome 4, sur le tome 3) est un manga qui a beaucoup participé au fait que je suis passé dans cette ville très jeune et dynamique. Avec ce...

Lire la suite
Gen d'Hiroshima, tome 5 - RésuméNous sommes arrivés à l'hiver 47-48. Oui plus de deux ans après la bombe. Gen, sa famille, ses amis et les Japonais sont toujours en mode survie. Les Américains qui sont là aident-ils les Japonais ?AvisLes conséquences de la guerre sont toujours là. Pas de travail. Peu de nourriture.Encore une...
Gen d'Hiroshima, tome 5
Auteur : Keiji Nakazawa
Etiquettes : Manga Japon Témoignage
Note : ★★★★☆
20/05/2015

RésuméNous sommes arrivés à l'hiver 47-48. Oui plus de deux ans après la bombe. Gen, sa famille, ses amis et les Japonais sont toujours en mode survie. Les Américains qui sont là aident-ils les Japonais ? AvisLes conséquences de la guerre sont toujours là. Pas de travail. Peu de nourriture....

Lire la suite
Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan - Oui c’est ce livre qui sert de base au film de Spike Lee “BlacKkKlansman”.C’est l’autobiographie de Ron Stallworth qui entre à la police et qui un peu par hasard se retrouve à enquêter sur le Klan en 1978.Vous y découvrirez l’incorporation d’un jeune noir dans une police blanche, complètement blanche.Vous...
Le noir qui infiltra le Ku Klux Klan
Auteur : Ron Stallworth
Etiquettes : Témoignage
Note : ★★★★☆
28/09/2018

Oui c’est ce livre qui sert de base au film de Spike Lee “BlacKkKlansman”. C’est l’autobiographie de Ron Stallworth qui entre à la police et qui un peu par hasard se retrouve à enquêter sur le Klan en 1978. Vous y découvrirez l’incorporation d’un jeune noir dans une police blanche,...

Lire la suite

Des questions ?

Contactez moi par e-mail : post.tenebras.lire[arobase]ik.me

Des commentaires ?


Informations