Mon chien stupide

Une fois encore, la question la plus fondamentale et insoluble de mon existence a commencé de me hanter. Bon Dieu, que faisais-je sur cette petite planète ? Cinquante-cinq ans pour en arriver là ? C’était absurde.

Le narrateur Henry Molise est un quinquagénaire désabusé, écrivain et scénariste médiocre, marié, de grands enfants.
Henry jette un regard cynique, désabusé, caustique, sur sa famille, sa femme, ses enfants, sa vie.
Il est partagé entre la résignation et une envie de fuite.
Il m’a semblé comme pris au piège, acculé dans un coin.
Un coin confortable (grande maison dans un beau quartier) mais un coin sans issue, comme au bord d’une falaise.
Henry n’a pas l’étoffe de ceux qui partent pour d’autres horizons dans un grand moment de flamboyance et de panache.
Non Henry reste.
Sa seule issue est improbable : il trouve un jour dans son jardin un gros chien.
Chien qui se révèle être une catastrophe ambulante libidineuse. Pas du tout un animal thérapeutique !
Rien n’ira mieux dans la vie d’Henry. Il ne va pas se raccommoder avec ses enfants, ni les remettre dans un inexistant “droit chemin”, ni leur transmettre une inutile ambition.
Henry n’a rien de tout cela chez lui, alors l’insuffler aux autres …
Il ne va pas non plus devenir un mari attentionné et aimant.
Oui Henry est à la fois détestable, ignoble et attachant.
Il m’a rappelé cette citation de “Joyland” de Stephen King :

Quand tu as vingt et un ans, la vie est nette comme une carte routière. C’est seulement quand tu arrives à vingt-cinq que tu commences à soupçonner que tu tenais la carte à l’envers… et à quarante que tu en as la certitude. Quand tu atteins les soixante, alors là, crois-moi, tu es définitivement largué.

On aurait envie qu’il trouve la bonne carte. Mais il trouvera qu’un chien. Un gros chien stupide qui va juste foutre le bazar dans la vie d’Henry.
La rencontre de deux anti-héros qui finissent par devenir attachants



Cet article "Mon chien stupide" est paru en premier sur Post Tenebras Lire

Des commentaires, questions ?

Contactez moi par e-mail : contact [at] posttenebraslire.anonaddy.com
Ou commentez ci-dessous

Informations