Nos premières fois

J’ai lu des livres de vulgarisation qui parlent de la préhistoire.
J’y ai souvent rencontré un plan chronologique.
Ici la préhistoire est attaquée sous de multiples angles : le feu, la parole, les bijoux, l’enseignement …

Chaque angle est bien traité.
Comment le point peut se matérialiser ? se trouver dans une fouille ?
Chaque chapitre donne des détails pertinents sur l’intérêt de ce qui a été découvert.
J’ai apprécié l’humilité du préhistorien qui conclut souvent qu’à des périodes reculées les traces sont parfois peu concluantes.
Il nous expose les hypothèses parfois contradictoires et leur fait correspondre les résultats de fouilles.
Chaque chapitre nous entraine sur des pistes, des points de vues originaux et des découvertes.

Le résultat ?
Une vue bien plus nuancée :

  • les outils ne sont pas le propre de l’Homo,
  • l’homme de Néandertal enterrait ses morts,
  • la violence n’est pas apparue avec la sédentarisation,

Évidemment toutes les premières fois ne sont pas traitées, mais les premières fois choisies sont passionantes.

Informations