Cette histoire est pour toi

Je cherchais un roman de science-fiction japonais depuis longtemps (hors mangas donc).
Hélas ,ce premier essai ne fut pas un succès.
Le roman n’est absolument pas dépourvu de qualités, mais ses défauts me furent rédhibitoires.

Il y a deux personnages principaux :

  • Samantha jeune brillante chercheuse en intelligence artificielle. Issue d’un milieu pieu et modeste, elle a consacré toute sa vie à son travail. Elle n’a pas s’amis, des contacts très distants avec ses parents. Les rapports sociaux lui sont très pénibles.
  • L’I.A. inventée par Samantha construite dans un but de recherche. On lui demande d’écrire des romans pour démontrer qu’elle est une bonne approximation de la psyché humaine. Ce qui n’est vraiment pas le cas au début du récit.

Samantha l’unique narratrice.

On apprend très rapidement que Samantha est malade, qu’elle est condamnée à court terme (quelques mois). Elle va donc se jeter à corps perdu dans sa recherche.
La narration alterne entre plusieurs thèmes :

  • L’évolution de l’I.A. pilotée par Samantha et l’utilisation d’outil pour capturer, analyser, projeter les pensées humaines. Et les passages sur ce thème constituent une grande part du texte avec le jargon adéquat
  • La maladie et la mort omniprésentes. Les symptômes sont décrits avec un détachement presque clinique.
  • Les relations très froides de Samantha avec ses semblables.

Le récit est donc d’une très grande froideur et d’une immense solitude.
Je ne suis pas arrivé à entrer en empathie ni avec Samantha ni avec l’I.A “Wanna Be”.
Seuls les dialogues qui explorent la question ultime “Qu’est-ce qui fait qu’un humain est humain ?” relèvent l’intérêt.
Hélas, même la forme des dialogues est lourde. C’est Samantha qui nous retranscrit les conversations avec l’utilisation de IL, LUI (en majuscules dans le texte).
Cela retire du naturel, de la dynamique au dialogue.
De plus, même si “Wanna Be” évolue, il reste la créature un peu enfantine de Samantha.
Pas de rébellion, pas de révolte, pas de tentative de fuite du Labo…

Les livres écrits par “Wanna Be” sont jugés peu intéressants par Samantha et ses collègues.
Par un fulgurant retournement de situation, il me semble presque que le roman semblerait presque écrit par “Wanna Be” lui-même. Peut-être est-ce le cas. Je ne le sais pas je ne suis pas allé jusqu’au bout. J’ai dans ma PAL un roman japonais fantastique qui me fait de l’oeil.

Petite remarque sur l’eBook

L’eBook sans illutrations fait 11 Mo. Oui juste du texte et … une police de caractère de 10 Mo qui n’a rien de spécial ! Pourquoi ?

Autres avis

L’acheter ?



Cet article "Cette histoire est pour toi" est paru en premier sur Post Tenebras Lire

Des commentaires, questions ?

Utilisez les réseaux sociaux (indiqués en bas de page)
ou contactez moi par e-mail : contact [at] posttenebraslire.anonaddy.com
Informations