Gunpowder Moon

Gunpowder Moon

J’avais il y a longtemps vu un film de Science-fiction qui se passe sur “Io” dans une colonie minière.
Ne cherchez plus c’est “Outland” avec Sean Connery

J’ai retrouvé ici des similitudes.
On perd le côté Western en version shérif. On garde le côté mineur de l’espace qui travaille dans des conditions où la mort attend celui qui fait une faute.
On garde aussi une sorte d’esprit d’ultime frontière.
Ceux qui sont là sont des aventuriers qui ont besoin de garder leurs distances vis-avis de la terre. On obtient des thématiques réactualisées : réchauffement climatique, boulversement de l’ordre mondial, crise énergétique.

La terre a connu un très grave épisode de réchauffement climatique. Les cartes ont été rebattues.
La Chine devance les États-Unis.
Sur la Lune on exploite l’Helium 3. Carburant nécessaire pour produire par fusion de l’énergie (sans produire de CO2). Dans des conditions extrêmes, des sabotages, un mort surviennent près d’une base américaine.
Qui peut bien vouloir une guerre sélénite ? Une guerre qui ne fera pas de blessés, mais des morts par décompression, radiation …

On suit une petite équipe prise au piège d’un engrenage qui la dépasse. Dans un monde aussi dur, les antagonismes terriens ne semblent plus avoir court, pour un temps.

Oui c’est bien un thriller lunaire sur fond de politique terrienne, de manoeuvres, de complots. Peu de personnages, ce qui permet au récit de rester concentré.
Même si l’action est rapide, on a le temps de comprendre le narrateur et de saisir son attachement à son équipage.

C’est une bonne alternative aux romans “Luna” de Ian McDonald.
Dans Luna, on suit des familles bien établies sur une Lune colonisée. Beaucoup plus de personnages et des trames multiples.

Gunpowder moon est beaucoup plus simple dans son fil conducteur, dans ses intervenants.
Il est bien plus militaire (le narrateur est un ancien capitaine). On ressent aussi un effort de réalisme technique.
Le décor est le même, mais l’auteur laisse quelques moments pour contempler ce que pourrait être la vie dans un post-avancé là-haut.

En résumé

Un thriller lunaire efficace qui se suffit à lui-même (un seul tome).
L’auteur laisse la porte ouverte pour un second roman (sur Europe ?). Je serais heureux de le lire.

Pour en savoir plus

Où le trouver ?



Cet article "Gunpowder Moon" est paru en premier sur Post Tenebras Lire
Informations