Black man de Richard Morgan

Petit résumé partiel

Carl Marsalis a été génétiquement créé pour être un impitoyable soldat. Malheureusement, l’époque n’est plus à la guerre.
Carl a trouvé un travail : il traque les ex-soldats comme lui les “13” pour le “bien” d’une société qui ne veut plus d’eux. Un “13” est arrivé de Mars à bord d’un vaisseau dont il a dévoré tous les membres d’équipage avant de l’écraser. La traque commence.

Avis

Je viens de lire trois autres romans de Richard Morgan les “Takeshi Kovacs”.
J’y retrouve certains thèmes communs :

  • le mâle alpha invincible, puissant, séducteur, mais torturé par son enfance malheureuse un thème qui commence à me lasser.
  • le biopunk : l’amélioration génétique des humains

Contrairement aux “Takeshi Kovacs”, Carl Marsalis est plus humain, plus proche de ses collègues.

L’intrigue est efficace. Le rythme soutenu. Les rebondissements sont nombreux. Un monde intéressant : dans la société “cohabite” des modifiés et des autres.

Ce qui m’a le plus fasciné dans le roman ? La relation complexe entre un être créé pour être un combattant hors société humaine et le reste de l’humanité. Carl est à la fois distant, méprisant (les toutous) et bizarrement toujours attiré par la normalité. Les “13” manifestent un attachement paradoxal à leur famille artificielle (mère porteuse).
Destin tragique d’un être créé pour un but dorénavant obsolète.
Que faire de sa vie dans ces conditions ?
Comment la société peut justifier de créer des êtres conscients dans un but aussi limité ? La bio ingénierie est-elle la porte vers l’homme objet ? Jetable ?

Vu le rythme soutenu, Carl n’a que peu de temps pour y réfléchir. Ce que l’on perd en réflexion on le gagne en suspens.

Où le trouver ?

Je le conseille en eBook, chez 7Switch, le prix est bon et c’est SANS DRM (merci Bragelonne !)s